Début

Visto: 336

 

Ve Congrès Mondial de la Conférence Mondiale des Institutions Universitaires Catholiques de Philosophie, COMIUCAP

« Les défis de Babel : Postsécularisme, Pluralisme et démocratie »
Bogotá D.C. – Colombie, du 4 au 9 juillet 2017

 

D’après la perspective la plus conventionnelle le sécularisme, le naturalisme et les idéaux démocratiques modernes vont tous ensemble dans une unité indissociable définissant la façon dont les débats doivent prendre du sens dans le domaine public. Ce n’est qu’à partir d’un point de vue libre de croyances, dit l’orthodoxie, qu’il serait possible de dégager le chemin pour parvenir à une compréhension cohérente et réaliste des questions politiques qui régissent notre temps.


Mais les temps ont changé et avec eux ils ont surgit des nouveaux besoins d’une interprétation multidimensionnelle des pratiques et des structures sociales, y compris une demande pour l’inclusion des visions religieuses et spirituelles dans un dialogue, qu’au lieu de condamner les différences à l’ostracisme du privé, appelle pour que leur participation soit toute une réalité dans la définition des débats ouverts et inclusifs dans le domaine public.


Postsécularisme, le nom donné à ce nouvel effort, est un appel pour écouter toutes les voix possibles, tout en faisant partie des processus en permanente construction, examen et amélioration des programmes sociaux pour les sociétés démocratiques contemporaines. C’est pourquoi qu’on a choisi « Les défis de Babel : Postsécularisme, Pluralisme et démocratie » comme intitulé de la cinquième édition du Congrès Mondial de COMIUCAP.